Nissan Extrem à la conquête du Brésil

Nissan Extrem à la conquête du Brésil

Nissan Extrem à la conquête du Brésil

Nissan_Extrem_bresil

Cette petite automobile à l’allure démoniaque est l’idée exposée par Nissan au dernier Salon de Sâo Paulo.

Ce Véhicule tout chemin urbain pourrait arriver dans les villes brésiliennes sous 24 mois. Souhaitons qu’il intégrera aussi  l’union européenne.  Concernant ce prototype Nissan Extrem présenté il y a quelques semaines, Nissan démontre que “l’effervescence, la chaleur et l’enthousiasme du Brésil ont été condensés dans la Nissan Extrem. Un modèle qui passionnera les jeunes acquéreurs, désirant proposer une image d’eux, sur l’asphalte, distinctive. Tout est dit, si vous désirez connaitre l’effervescence et la chaleur, connaître l’enthousiasme, il vous faudra déménager là-bas, parce que ce prototype « réaliste », encore dixit Nissan ne sera fabrique et vendu qu’au Brésil. Pour le fabricant japonais qui cible d’ici quatre ans 5 % du marché dans cette nation, il n’est question que de répéter le coup de poker victorieux réalisé avec le Juke. Comparé aux exemplaires Nissan commercialisés au Brésil, qui ne scintillent pas par leur originalité, l’Extrem propose un genre résolument extraverti. Il est question d’un coupé trois portes qui est aux crossovers compacts ce que le BMW X6 est aux voitures tout terrain luxueux. Ces dessous demeurent pourtant roturiers car ils reposent sur l’architecture de la Micra.

Objectifs remplis

Bien campé sur ses roues de 19 pouces, cette automobile de rallye urbain, combattant de rue aguerri plongé dans la jungle urbaine, remplit son objectif avec toute la vivacité et la confiance nécessaires, d’après son designer Robert Bauer. En dépit de son allure véloce, l’Extrem intègre la gamme des « minimes ». Très proche par ses mensurations de la Volkswagen Taigun, aussi exposée à Sâo Paolo, ce SUV ne présente que 3,85 m  de longueur, pour 1,76 m de large et uniquement 1,53 m de haut.
Son long capot plongeant se termine par une gueule grande ouverte, suffisamment réussie, le tout appuyé par un regard inspiré par celui de la 370Z. Le tout est complété par des ailes gonflées aux hormones et des flancs marqués par une nervure acérée. Sa garde au sol rehaussée lui offre véritablement un air de baroudeur tendance sportive, impression renforcée par sa ligne fuyante. Des feux haut perchés et un sabot arrière habillant toute la poupe affirment son côté bad boy. En Europe, ce bloc essence turbo compresseur JN PETIT à injection directe est d’ores et déjà présent sur le Juke où il fournit 190 ch.

Contrairement au Taigun,  l’Extrem serait disponible en 4 roues motrices. Révélé pour 2014, le futur petit Crossover qui sera tiré de ce concept-car sera fabriqué dans le nouveau centre de production de Nissan au Brésil. Dans l’immédiat, le fabricant nippon n’envisage pas de vente dans l’union européenne. Dommage, parce qu’on souhaiterait vraiment que l’Extrem vienne concurrencer la Mini Paceman.

Partagez cet article!

  • Facebook
  • Twitter
  • Email

Répondre

Email
Print