Volswagen Taigun tout terrain

Vous désirez un petit 4×4 urbain, ludique et simple à garer, vous avez aujourd’hui le choix entre une Suzuki  Jimny et une Fiat Panda 4×4. Parce que depuis que l’anecdotique Daihatsu Terios n’est plus vendu sous nos latitudes le groupe Toyota, se retire de la zone euro au mois de mars 2013, la petite italienne demeure maintenant l’unique véhicule tout terrain de taille inférieure à 4 mètres de long, l’inoxydable Lada Niva mise à part. D’ici deux ans, l’offre serait bien à même d’être modifiée. À l’instar de son EcoSport vu au dernier Mondial de la capitale, Volkswagen souhaite s’aventurer sur ce secteur en pleine effervescence. Mission dévolue au Taigun, un prototype très abouti, exposé fin octobre à l’occasion du dernier Salon de Sao Paulo au Brésil. Long de 3,86 m, soit 32 cm de plus que la up et 11 cm de moins qu’une Polo, cette future petite peste s’est habillée « Au Vieux Campeur », magasin bien populaire pour les montagnards. Roues de 17 pouces, genre bodybuildé souligné par des ailes gracieusement généreuses, sans perdre de vue les barres de toit, l’ensemble est dessiné pour évoquer l’aventure. Immédiatement, ce crossover se place tel que le modèle chic et baroudeuse de la UP ! avec laquelle il partage énormément d’éléments.

A débuter par l’architecture :

  • Par rapport à la citadine, le Taigun a un empattement plus considérable (2,47 m contre 2,42 m) et des voies élargies (1,47 m contre 1,43 AV/1,42 m AR). Avantage?
  • Il accueille avec plus de facilité quatre places et affiche un volume de coffre de 280 dm’ pouvant aller jusqu’à 987 dm3. Volkswagen propose un espace pour l’assise très agréable et une bonne position de pilotage avec l’appui d’un volant qui se règle en hauteur jusqu’à un angle de 25°. Le tableau de bord reste minimaliste. En plus des traditionnels cadrans, on découvre certains touches situés sous le moniteur de radio-navigation, utilisable avec la majorité des mobiles. Les ventes de ven tilation sont, pour leurs parts, introduites aux ouïes d’aération, reprenant l’idée de l’ingénieuse infrastructure inaugurée par la Renault Espace de troisième génération.
  • A l’intérieur de ce prototype, un nouveau 3-cylindres, désormais pourvu d’un turbo, il affiche une capacité de 110 ch et un couple de 175 Nm des 1500 tr/min, ce qui le rapproche du 24 évasion. Les ouïes d’aération reprenent l’idée de la Renault Taigun, Tiguan. Volkswagen a opté pour l’anagramme afin de promouvoir son petit SUV urbain, savant mélange de la up! et du Tiguan.

Répondre